COVID.19
TOUS SOLIDAIRES

l’association Interlude est en lien avec la ville, les acteurs associatifs, établissements scolaires de Bordeaux et autres institutions telles que la CAF, le Conseil Départemental…afin de faire face à cette crise sanitaire.

Nous vous communiquerons sur notre site et Facebook les informations qui pourront vous être utiles et qui pourront vous permettre d’informer et/ou d’orienter les personnes qui en auraient besoin.

Restez chez vous et prenez soin de vous…
🎲🧩🎮 Le conseil d’administration et l’équipe Interlude 🎲🧩🎮

Voici quelques fiches de l”association « APEEF »…pour gérer au “mieux” cette période…Bonne lecture 🙂

Aides de premières nécessité et maraudes alimentaires en période de confinement 

Chômage partiel des AM

Le dispositif d’activité partiel est ouvert aux particuliers employeurs d’une assistante maternelle ou garde à domicile. Les parents doivent maintenir le salaire à leur salarié, assistant maternel (y compris travaillant en MAM, et garde à domicile). Une prise en charge est mis en place par Pajemploi.
https://www.pajemploi.urssaf.fr/pajewebinfo/cms/sites/pajewebinfo/services/actualite–coronavirus-v3-200320.html
Les parents employeurs sont invités à déclarer et à verser l’intégralité de la rémunération du mois de mars à leur salarié, même si les enfants n’ont pas été confiés à leur assistant maternel ou garde d’enfant à domicile.
Les pouvoirs publics et l’Urssaf mettent en place une mesure exceptionnelle d’accompagnement qui sera opérationnelle pour la prochaine période de déclaration :
Le parent employeur déclare et paye, comme d’habitude, l’intégralité des heures réellement réalisées par son salarié pour la déclaration au titre de la période d’emploi de mars.
S’agissant des heures prévues et non travaillées, il complète un formulaire d’indemnisation spécifique (qui sera accessible depuis le site Pajemploi) en indiquant le nombre d’heures correspondant. Pajemploi lui communique le montant de l’indemnisation à verser au salarié, qui sera égale à 80 % de sa rémunération nette habituelle. Cette indemnisation figurera sur la déclaration d’impôt sur les revenus et ne sera pas soumise à prélèvements sociaux.
Le parent employeur sera remboursé du montant communiqué dans le formulaire d’indemnisation exceptionnelle. Ce montant ne sera pas éligible au crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile.
Au-delà de cette indemnité, l’employeur peut faire le choix de verser un complément de rémunération à sa charge pour garantir le maintien complet de la rémunération nette de son salarié.